Garcinia berkeriana, une plante à conserver

Le 27 décembre 1926, le botaniste Suédois Erik Ekman et l’Américain Henry Baker ont organisé leur deuxième expédition scientifique à parc Macaya ». À leur retour, ils y ont trouvé une espèce du genre Rheedia et Ekman demanda alors à Baker de prendre des spécimens. En reconnaissance, il nomma la plante en l’honneur de Baker, d’où son nom Rheedia berkeniana. Cependant, après l’avoir révisé, certains botanistes l’ont classé dans le genre Garcinia.



Le spécimen d’Ekman était stérile c’est-à-dire qu’il n’y avait ni fleurs ni fruits. Sur ce spécimen, il a écrit. « J’ai demandé à Baker de me prendre des branches, il a pris très peu, en arrivant j’ai vu qu’ils n’ont pas de fruits. »

Cependant, le 23 juin 2020, j’ai recensé trois populations à parc Macaya. J’ai pris les photos des fruits et collecté des semences pour élaborer son protocole de reproduction.



Très peu de données en ligne sont disponibles sur la conservation de l’espèce. Le JBC dans son mouvement « “Zéro extinction de la flore haïtienne” est en train de la reproduire pour la conservation in-situ et ex-situ.



Featured Posts
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Pas encore de mots-clés.
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square